Les artistes de la Manif d'art 9

Artistes de la Manif d'art 9




Présentation de l'artiste


Marie Emond



> Voir des oeuvres de l'artiste


Mes œuvres parlent d’amour, de nature, de vie, et de mort. Une quête incessante de lumière me fait travailler avec du phosphore, qui rend mes œuvres visibles jour et nuit, un peu comme le positif et le négatif d’une pellicule photographique, on pose ainsi deux regards sur ma peinture, un en brillance et l’autre en phosphorescence.

Ma quête d’équilibre pour sa part me fait travailler avec les couleurs complémentaires, je trace un parcours qui permet au public de voyager entre des masses claires et sombres et de vibrer à la pulsation que le tableau leur propose.

Peintes par petites zones, mes surfaces sont très texturées et emplies de pastilles que je façonne moi-même avec de l’eau, de la colle et des paillettes métalliques.

Sous une apparence ludique se cache un long processus, ou les territoires sont morcelés, ornés, habités tantôt par des humains qui se tiennent debout et qui tombent, tantôt par des voiliers d’oies qui les survolent, tantôt par des bancs de poissons qui migrent, tantôt par des maisons qui se juxtaposent et qu’elles aussi à l’usure du temps, au cycle de la vie et de la mort.

Mes œuvres parlent aussi de la décision que l’on prend un jour, de se relever ou de se laisser choir devant les aléas de la vie, mais tout cela est en filigrane, sous-jacent.

Les couleurs des pastilles par la symbolique sont autant de protections dont les êtres ont besoin pour survivre, le rouge pour l’amour, le bleu pour l’eau, le vert pour la nature, le doré pour la nourriture, l’or pour l’oxygène, etc.

Les figures qui se côtoient ont leur personnalité propre et tentent de survivre sur la place de la vraie vie. Avec le temps, l’espace du tableau s’apaise, s’aère, devient stellaire et même cosmique.