Textes des artistes

Artistes peintres, sculpteurs/es, photographes, auteurs/es et calligraphes
de la "Bibliotèque poétique"




Texte de l'artiste extrait du recueil



> Voir des oeuvres de l'artiste

Yvette Chabot


L11 L12 L13

CHABOT •

Par un patronyme suivi d’un petit point, une telle signature est à la fois originale et intrigante. Elle est sans doute le signe d’une volonté de soulever des questions sur le personnage qu’elle-même met en scène. Qui est CHABOT? ... avec ou sans petit point. Et comment la percevoir ou à tout le moins la saisir à travers l’ensemble de son œuvre?

De façon factuelle et en référence à quelques données d’ordre biographique, mentionnons d’emblée que Chabot est une artiste avec un très long parcours, au portfolio à la fois diversifié et – si on peut dire – cyclique. En raison de son âge et de sa longue histoire, Chabot a évolué dans différents contextes. Chabot est née au sein d’une famille nombreuse comme celle de l’époque des années 30. En milieu régional et villageois marqué par de fortes traditions beauceronnes, elle évolue dans un univers « tissé serré » et de type entrepreneurial. Ses empreintes premières l’ont tour à tour conduit à une profession religieuse, puis à une expérience africaine, avec toujours en fil conducteur un penchant naturel pour le dessin et les arts visuels.

Devenue laïque, après plusieurs années d’enseignement en arts plastiques, elle opte pour le métier d’artiste-peintre et de sculpteure. Son inspiration générale demeure attachée à un sentiment profond de la nature, de ses mystères et beauté, et de sa propre personnalité pour le moins fantaisiste.

Se référant à plusieurs cycles de production qu’elle a catégorisés elle-même en sept périodes, elle passe globalement du figuratif au montage électronique. La période des cartons sculptés est bien particulière et d’une formidable innovation!

Dans ce type de création, Chabot étale de grands espaces hivernaux faits de pureté et de silence, aux antipodes du côté parfois éclaté d’une autre partie de son œuvre ! Des traces boréales et poétiques se dégagent de ce genre de tableau-sculpture comme une invitation à suspendre notre regard...

Rédigé par Jacynthe Fortin, 2017
pour Yvette Chabot



> Voir des oeuvres de l'artiste