Textes des artistes

Artistes peintres, sculpteurs/es, photographes, auteurs/es et calligraphes
de la "Bibliotèque poétique"




Texte de l'artiste extrait du recueil



> Voir des oeuvres de l'artiste

Raymond Carles


L22 L23

Sacrer le feu

La spiritualité est au centre de l’humain depuis la nuit des temps et la religion lui tourne autour, comme le renard guettant le poulailler. L’art, lui aussi, était là de bonne heure !

Un jour, on fit d’une sculpture une idole ; des images et des objets devinrent sacrés. Des jeux, des danses, des chants furent ritualisés. Les artistes seraient-ils à l’origine des religions ou est-ce leurs œuvres qui ont été détournées pour servir d’autres buts que ceux pour lesquels elles avaient été créées ? Les organisateurs de ce projet ont orienté la réflexion des créateurs en demandant que les œuvres adoptent la forme de dos de livres, réels ou imaginaires. La forme jumelait donc l’art visuel à celui de la littérature. Toutes ces images nous parlent donc d’écriture. Ma réflexion portait sur le détournement de l’art à des fins de manipulation des consciences. Mais comment pouvais-je exposer visuellement ce questionnement en présentant le dos d’un livre ?

L’idée m’est venue qu’une tension pouvait surgir de la juxtaposition de deux livres si leurs propos étaient apparemment opposés. Métier oblige, j’ai décidé que le résultat final devrait être une photographie qui imiterait l’apparence d’objets réels.

Puisque c’est de littérature dont il était question, l’expression « Saintes Écritures » m’est aussitôt venue à l’esprit et j’ai arrêté mon choix sur deux ouvrages qui ont une charge spirituelle symbolique forte. Les deux ont en commun une écriture échevelée qui se prétend révélatrice, mais qui se complaît dans l’ambiguïté. On peut aussi se perdre dans des discussions sans fin à propos des intentions de leurs auteurs respectifs.

La figurine de terre cuite, une déesse-mère païenne noircie par un feu qui brûle sans la consumer se veut la représentation des dommages causés par l’exploitation abusive des sentiments humains les plus élevés.

> Voir des oeuvres de l'artiste